Se loger dans le meilleur quartier de Porto pour apprécier le vin local

Se loger dans le meilleur quartier de Porto pour apprécier le vin local

Pendant de l’organisation d’un voyage, le choix de l’endroit pour dormir peut devenir un vrai casse-tête. Il en est de même pour une escapade à Porto. Sachez que certains quartiers offrent de meilleures opportunités que d’autres pour explorer la ville. Lors de votre passage dans cette ville, laissez-vous tenter par le fameux porto blanc.

Quel quartier loger à Porto ?

Quartier le plus visité du Porto, on peut dire que Ribeira est la capitale historique de la ville. Bordant la rive nord de Douro, il se trouve au sud de la gare de Sao Bento. En vous logeant dans ce quartier lors de vos escapades, vous avez la chance de pouvoir visiter la ville même à pied. À proximité de votre hotel porto se trouvent différents endroits qui méritent un détour tels que la cathédrale Sé, la Casa do Infante ou les fameuses maisons à façades multicolores.

Les quartiers de Bolhao et Aliados représentent également d’excellentes alternatives pour se loger à Porto. Idéalement placés, ils proposent diverses commodités comme des commerces, des restaurants et des cafés, sans oublier le marché de Bolhao.

Ceux qui préfèrent un quartier à la fois chic et moderne peuvent choisir Boavista. Situé à environ 30 minutes de marche de Ribeira, il est desservi par la ligne de métro.

Comment est fait le porto blanc ?

Le porto blanc est un vin muté typique du Portugal. Plus précisément, on en produit exclusivement dans la région du Haut Douro où vous pouvez réserver un bel hotel porto.

Le processus de fabrication du porto commence par des vendanges à pénibles conditions de réalisation. En effet, ces dernières se caractérisent par l’étagement du vignoble en plusieurs terrasses. De plus, le foulage du raisin se fait avec les pieds.

Lors de la fermentation, de l’eau-de-vie de 77 % d’alcool est ajoutée en petite quantité au moût sucré. Si cet ajout est réalisé trop tôt, il se peut que le vin devienne pâteux ; et lourd et trop tôt, celui-ci manquera de rondeur et de fruit. Il faut alors minutieusement calibrer cette opération appelée mutage.

Après le mutage, le vin est mis au repos pendant la totalité de l’hiver pour une décantation sous le froid. Au printemps, la boisson va être mise en bouteille et vieillir dans des chais.

La rédaction

Rédigé le 2020-10-10

Autres articles